Menu outils Menu outils Recherche interne au site English version
Recherche interne au site English version

Nos Actions

Ukraine

L'Ukraine est partagée entre l'influence économique et politique de la Russie et de l'Union Européenne. Son économie, fortement impactée par la crise économique de 2008, présente aujourd'hui un fort taux de chômage et des salaires particulièrement bas.

La crise que traverse le pays trouve son origine dans le refus du président Victor Ianoukovitch de signer l'accord d'association entre l'Ukraine et l'Union Européenne en novembre 2013, qui a provoqué une importante vague de protestations et débouché sur sa destitution. La Crimée, province majoritairement russophone, a alors déclaré son indépendance et organisé un référendum en vue d'un rattachement à la Russie, qui s'est concrétisé en 2014.

Plusieurs autres provinces à forte population russophone se sont alors soulevées, tentant à leur tour d'organiser des référendums d'autodétermination. C'est le cas de la région du Donbass, à l'est de l'Ukraine, où les affrontements se sont poursuivis en dépit d'un cessez-le feu signé en février 2015 et régulièrement renouvelé depuis (le dernier datant de décembre 2016).  Le bilan déjà lourd de plus de 9 700 morts et 22 600 blessés continue de s'aggraver.

La fréquence des violations du cessez-le-feu, et les maigres perspectives d'un règlement politique prochain du conflit rendent probable la prolongation des difficultés auxquelles font face 3,8 millions de personnes déplacées internes, résidentes des zones sous contrôle séparatiste pauvrement approvisionnées, ou piégées dans la buffer zone, où les habitants des villages situés au milieu des lignes de défense, encore régulièrement bombardés, sont particulièrement affectés.

Triangle Génération Humanitaire a mené en 2015 plusieurs évaluations des besoins et a débuté son action en mars 2016 avec un premier programme visant à fournir de la nourriture aux populations rurales via un système de distribution de coupons alimentaires.

Aujourd'hui, TGH poursuit cette approche en élargissant son champ d'action aux produits non alimentaires (produits d'hygiène), et répond ainsi au déclin de la sécurité alimentaire des ménages, tout en soutenant les commerces locaux asphyxiés par la crise.

TGH œuvre actuellement dans la partie gouvernementale des oblasts de Donetsk et de Luhansk.

Programmes en cours

Assistance multisectorielle pour répondre aux besoins vitaux des personnes les plus vulnérables dans la région affectée par le conflit du Donbass en Ukraine

Ce programme réduit les conséquences du conflit sur les populations les plus vulnérables de la région du Donbass, notamment par la distribution de coupons électroniques multi usages et d'activités de cash for work.

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Multisecteur

 Chiffres clés

 Bénéficiaires : 2 605 ménages
 Durée : 10 mois 01/05/18 - 01/12/19
 Budget global : 300 000 €

 Financement

Action-Humanitaire-France-CIAA-MAEDI-CDCS
  • Financement : CDCS
  • Partenaire : TGH a déjà des partenaires de mise en œuvre (Istok, Zoya et Plich-o-plich) et approché d'autres partenaires potentiels (VostokSOS, par exemple) avec lesquels travailler dans le cadre de ce programme. La zone englobée par TGH et ses partenaires couvrira 10 raïons de la ligne de contact depuis Nikolske jusqu'à Stanitsa-Lugansk.
    partenaire TGH Ukraine partenaire TGH Ukraine partenaire TGH Ukraine

Le conflit entre les forces armées ukrainiennes et des groupes armés en Ukraine orientale a fait depuis 2014 plus de 2 500 victimes civiles, 9 000 blessés, et provoqué le déplacement interne d'environ un million de personnes. Malgré plusieurs cessez-le-feu depuis 2015, les tensions sont toujours fortes et de nouvelles victimes continuent d'être signalées quotidiennement. La situation socioéconomique des personnes proches de la ligne de contact entre la Russie et l'Ukraine et dans les oblasts (équivalent d'une région) de Donetsk et de Lugansk s'est détériorée de façon continuelle depuis 4 ans. Les causes sont multifactorielles : inflation (le panier moyen de la ménagère a augmenté de 6 à 10% en un an¹, coupures d'électricité, nationalisations et blocus économique, augmentation du chômage (+17% en un an²). Avec l'arrêt des relations entre NGCA (zone non gouvernementale) et GCA (zone gouvernementale), l'ensemble des réseaux de services de base a été éclaté.

Les populations vivant à proximité de la ligne de contact, qu'elles soient rurales ou urbaines, sont très vulnérables. L'insécurité alimentaire touche 26 000 personnes en GCA, la proportion de personnes vivant sous le seuil de subsistance (1 700 UAH/personne) est passée, entre 2013 et 2015 de 20% à 74% dans l'oblast de Luhansk, et de 22% à 66% dans celui de Donetsk³.

Les besoins ne concernent pas uniquement la sécurité alimentaire : la non-couverture directe des besoins en médicaments et les frais de chauffage très élevés en hiver ont fait partie des problématiques principales identifiées lors de précédents programmes.  Les enquêtes post-distribution en 2017 ont démontré que 25% des ménages ont utilisé l'économie faite sur les dépenses alimentaires pour des dépenses en médicaments.

Les affrontements et le manque d'opportunités économiques ont conduit de nombreuses personnes en âge de travailler à fuir la région, modifiant de façon significative la démographie de la zone. Les personnes âgées se retrouvent plus nombreuses, parfois isolées et sans soutien d'un voisin ou de leur famille.

Ce programme prend en charge l'amélioration de l'accès aux besoins de base des personnes vulnérables par la distribution de coupons électroniques multi usages, et l'amélioration de la réponse aux besoins spécifiques des personnes âgées et isolées par la mise en place d'un service d'aide à domicile (Argent Contre Travail).

¹ REACH Overview report July 2017
² Joint Food Security Assessment. FSLC. Sept 2017
³ Food Security and Livelihoods Cluster, Socio-Economic Summary Report, 2017

Magasin partenaire Vodolei à Svetlichne

Magasin partenaire Vodolei à Svetlichne - 2017
Photo : TGH ©

Premiere round de distribution de vouchers à Svitlodarsk

Première round de distribution de vouchers à Svitlodarsk - 2017
Photo : TGH ©

Amélioration des conditions de vie de populations affectées par le conflit par l'approvisionnement en produits d'hygiène

Ce programme améliorera l'accès aux produits d'hygiène pour les communautés affectées par le conflit, tout en soutenant l'économie locale et la résilience des populations par la distribution de coupons électroniques.

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Wash

 Chiffres clés

 Bénéficiaires : 69,830 personnes
 Durée : 12 mois 09/03/2018 – 08/03/2019
 Budget global : 1,302,586.74 USD

 Financement

UNICEF partenaire TGH Ukraine partenaire TGH Ukraine
  • Financement : UNICEF
  • Partenaire : TGH a déjà des partenaires de mise en œuvre (Istok, Zoya et Plich-o-plich) et approché d'autres partenaires potentiels (VostokSOS, par exemple) avec lesquels travailler dans le cadre de ce programme. La zone englobée par TGH et ses partenaires couvrira 10 raïons de la ligne de contact depuis Nikolske jusqu'à Stanitsa-Lugansk.
    partenaire TGH Ukraine partenaire TGH Ukraine partenaire TGH Ukraine
TGH avec épiciers pour lancement d'un nouveau round

TGH avec épiciers pour lancement d'un nouveau round
Photo : TGH ©

Depuis 2014, début du conflit entre les forces armées ukrainiennes et des groupes armés en Ukraine orientale, plus de 2 500 civils ont été tués, 9 000 autres blessés, et environ un million de déplacés internes par les combats. Malgré plusieurs cessez-le-feu depuis 2015, les tensions sont toujours fortes et de nouvelles victimes continuent d'être signalées quotidiennement. Des bombardements ont lieu toutes les 30 minutes dans certaines régions du pays.

La situation socioéconomique des personnes proches de la ligne de contact entre la Russie et l'Ukraine et dans les oblasts (équivalent d'une région) de Donetsk et de Lugansk est fortement impactée : entre 2013 et 2015, le pourcentage de la population vivant en dessous du minimum vital est passé de 22% à 66% dans l'oblast de Donetsk et de 20% à 74% dans l'oblast de Lugansk. La pauvreté monétaire, combinée à des prix plus élevés et un accès insuffisant aux biens de première nécessité limite la capacité des ménages à couvrir les besoins les plus urgents. Les pratiques élémentaires d'hygiène sont dégradées par le manque de moyens, et le risque de maladies liées à l'assainissement s'accroit, en particulier au sein des groupes vulnérables avec des besoins spécifiques tels que les enfants, les personnes âgées isolées, les mères célibataires et les personnes souffrant de maladies chroniques.

Les institutions sociales sont également profondément touchées par le manque de financement. 85% des écoles ont besoin de matériel de nettoyage de base. Les 31 établissements (écoles, orphelinats, centres psycho-neurologiques et maisons de retraite) ciblés par une étude menée par TGH au printemps 2017 ont tous signalé leurs difficultés budgétaires liées au conflit et aux coûts supplémentaires liés à la réparation de leurs installations.

TGH a mis en place sur de précédents programmes une approche innovante basée sur un système de coupons électroniques, en partenariat avec un réseau d'épiceries locales. Le montant monétaire nécessaire est calculé pour chaque groupe ciblé, la flexibilité du système des e-coupons permet aux bénéficiaires de couvrir en priorité leurs besoins les plus urgents, et l'économie locale bénéficie d'un apport de liquidités. Les impacts positifs mesurés sur les précédents programmes basés sur une approche similaire pour les besoins en nourriture ont conduit à étendre cette méthode aux produits d'hygiène pour 35 000 personnes vivant à proximité de la ligne de contact dans la zone sous contrôle gouvernemental. Des coupons seront également distribués aux institutions sociales (écoles, jardins d'enfants, centres collectifs de personnes déplacées, centres sociaux...), en direction de  34 830 personnes (dont 29 830 enfants).

TGH avec épiciers pour lancement d'un nouveau round

TGH avec épiciers pour lancement d'un nouveau round
Photo : TGH ©

Nouveau round de coupons électroniques

Nouveau round de coupons électroniques
Photo : TGH ©

 

Programmes réalisés

Amélioration de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistances des populations vulnérables et affectées par le conflit du Donbass

Ce programme permet l'accès aux produits alimentaires et non alimentaires pour les familles les plus vulnérables vivant le long de la ligne de contact en zones gouvernementale, ainsi que l'accès aux moyens de chauffage pour une partie d'entre elles.

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire

 Chiffres clés

 Bénéficiaires : 3 016 ménages
 Durée : 6 mois 1/02/2017 - 31/07/2017
 Budget global : 300 000 €

 Financement

Action-Humanitaire-France-CIAA-MAEDI-CDCS
  • Financement : Centre de Crise et de Soutien
  • Partenaire : Country of Free People
  • Bénéficiaires directs : 3 016 ménages, soit 6 636 personnes (sur la base du nombre moyen de personnes par foyer – 2,2)
Entretien-avec-des-beneficiaires-a-Verkhniotoretske

Entretien avec des bénéficiaires à Verkhniotoretske, février 2017
Photo : Stéphane Vengut / TGH ©

Le suivi des précédents projets de TGH a confirmé que la priorité des ménages de la zone tampon de l'est de l'Ukraine reste la couverture des besoins alimentaires, mais un fort besoin de chauffage a également été signalé par les personnes interrogées, qui en raison de la longueur de la période hivernale le mentionnent comme une charge très importante.

Rencontre-avec-la-proprietaire-de-l-epicerie

Rencontre avec la propriétaire de l’épicerie « Gurman », à Popasna, février 2017
Photo : Camille Popkoff / TGH ©

Dans le cadre de ce programme, TGH distribue des coupons électroniques multi usages selon une méthodologie identique à celle développée dans le cadre des deux programmes précédents (système de transfert d'argent par téléphone). En collaboration avec 8 épiceries partenaires situées dans les localités d'Avdeevka, Verkhniotoretske, Popasna et Kamyshevakha, et disposant d'ores et déjà d'une connexion Internet et des équipements informatiques nécessaires, TGH distribue aux familles ciblées en zone gouvernementale deux coupons multi usages couvrant chacun une période d'un mois. Ces coupons améliorent l'accès des ménages aux produits alimentaires et d'hygiène, et leur permettent de dégager une partie de leurs revenus pour d'autres dépenses. TGH soutient ainsi à la fois l'économie locale et les ménages bénéficiaires.

TGH met également en place une allocation supplémentaire pour les familles les plus vulnérables (comprenant des personnes handicapées et/ ou souffrant de maladie chronique), sous la forme de coupons monétaires à échanger contre des liquidités auprès de deux opérateurs bancaires identifiés en amont du projet. L'intervention monétaire est une modalité à laquelle un nombre croissant d'acteurs humanitaires a recours dans le cadre de l'assistance aux populations vivant le long de la ligne de contact.

Amélioration de la sécurité alimentaire et renforcement de l'économie locale dans les zones rurales affectées par le conflit et proches de la zone de contact dans l'Est de l'Ukraine

Ce programme vise à améliorer la sécurité alimentaire des communautés affectées par le conflit tout en soutenant l'économie locale et la résilience des populations par la distribution de coupons alimentaires électroniques.

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire

 Chiffres clés

 Bénéficiaires : 7 700 personnes
 Durée : 8,5 mois 15/11/2016 – 31/07/2017
 Budget global : 248 820, 41 €

 Financement

Holy Father Initiative for Ukraine
  • Financement : Holy Father Initiative for Ukraine
  • Partenaire : Country of Free People (Країна вільних людей )
  • Bénéficiaires directs : 7 700 personnes

L'action est mise en place dans le Diocèse de Kharkiv-Zaporizhia et cible 19 villages se situant à moins de 10km de la ligne de contact, dans les territoires contrôlés par le gouvernement ukrainien. La dégradation de la situation économique ainsi que la poursuite des combats impactent toujours les populations vivant le long de la ligne de front, coincées dans la zone tampon entre les secteurs contrôlés par le Gouvernement et par les rebelles.

Grâce aux actions précédentes de TGH dans cette zone, les épiceries partenaires, les autorités locales et les bénéficiaires sont déjà familiarisés à la méthode de distribution de coupons électroniques par SMS. Les retours des précédentes distributions ont été positifs et les bénéficiaires et épiceries partenaires ont fait part de leur volonté de poursuivre leur participation. Ce programme se place donc dans la continuité des actions mises en œuvre depuis 2016.

Cette intervention suit une double approche. Tout d'abord, des coupons électroniques destinés à l'achat de biens alimentaires seront distribués aux ménages les plus vulnérables identifiés. D'une valeur de 530 UAH (~ 18€), ils peuvent être dépensés en plusieurs fois. Simultanément, des « vouchers for work » seront distribués à 500 personnes sous réserve de leur participation à des activités définies par CFP, TGH et les administrations locales.  La sélection des bénéficiaires prend en compte le revenu, ce qui permet de s'adresser à des catégories de personnes souvent exclues des programmes humanitaires car considérées comme moins vulnérables que d'autres, bien que leurs revenus restent bas. Les activités devront présenter un intérêt pour la communauté (petits travaux de réhabilitation de routes ou de bâtiments publics par exemple), et/ou permettre de reconstruire la cohésion sociale (interventions auprès de personnes à mobilité réduite et/ou isolées, d'enfants…).

Bénéficiaire à Kamyshevakha

Bénéficiaire à Kamyshevakha, décembre 2016
Photo : Gabriel MOUCHE / TGH ©

Bénéficiaire à Avdeevka

Bénéficiaire à Avdeevka, novembre 2016
Photo : Gabriel MOUCHE / TGH ©

Atténuation de l'impact du conflit du Donbass sur les populations vulnérables vivant le long de la ligne de front, par l'approvisionnement en produits d'hygiène et le support à l'économie locale.

Ce programme s'inscrit dans la continuité de l'action menée par TGH dans la région depuis début 2016. Il vise à améliorer les conditions de vie des ménages vulnérabilisés par la crise, en complétant l'aide alimentaire par un approvisionnement en produits d'hygiène.

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Wash

 Chiffres clés

 Bénéficiaires : 13 525 personnes
 Durée : 9 mois 09/2016 – 05/2017
 Budget global : 424 820,27$

 Financement

UNICEF
  • Financement : UNICEF
  • Partenaire : Country of Free People
  • Bénéficiaires directs : 13 525 personnes
Entretien avec les bénéficiaires

Entretien avec les bénéficiaires
Photo : Ivan Deret / TGH ©

La population vivant le long de la ligne de front, coincée dans la zone tampon entre les zones contrôlées par le gouvernement et par les rebelles, est particulièrement vulnérable et paupérisée par la dégradation de la situation économique de l'Ukraine. Les différentes évaluations menées par TGH ont identifié des besoins multiples, auxquels les ménages concernés ne peuvent répondre.

La dernière en date, réalisée en juin 2016, montre que la majeure partie des activités humanitaires mises en place dans la région concerne l'aide alimentaire (69.9%), ce qui laisse peu de ressources pour le reste des besoins basiques à couvrir tels que la santé ou l'hygiène. Pourtant, les produits d'hygiène avaient été désignés par 70% des ménages comme relevant du top 3 des besoins prioritaires lors d'une précédente enquête.

TGH a donc choisi de mener un nouveau projet dans la région, qui vient compléter l'action en cours sur l'amélioration de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance des populations vulnérabilisées. Il consistera en la fourniture de produits d'hygiène selon le même modèle que pour l'aide alimentaire, c'est-à-dire par le biais de coupons donnant accès à divers articles dans les épiceries partenaires du projet.

Présentation du logiciel au commerçant à Kamyshekha

Présentation du logiciel au commerçant à Kamyshekha
Photo : Ivan Deret / TGH ©

Bénéficiaires échangeant leurs coupons

Bénéficiaires échangeant leurs coupons
Photo : Ivan Deret / TGH ©

Cette méthode permet d'apporter une assistance d'urgence aux familles tout en soutenant l'économie locale, puisqu'elle se traduit par l'injection de liquidités dans les commerces locaux de la zone. Elle réhabilite par ailleurs l'autonomie des bénéficiaires en leur laissant le choix des produits dont ils ont besoin, bien que les montants des coupons soient élaborés sur la base du contenu des kits hygiène de l'UNICEF. TGH travaille sur place en partenariat avec l'association ukrainienne Країна вільних людей, « Country of Free People », très impliquée dans la région.

Amélioration de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance des populations vulnérabilisées par le conflit du Donbass

L'action vise à atténuer les difficultés rencontrées par les personnes vivant dans les localités rurales situées le long de la ligne de front dans la zone sous contrôle gouvernemental.

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire

 Chiffres clés

 Bénéficiaires : 9 800 personnes
 Durée : 10 mois 03/2016 – 12/2016
 Budget global : 200K€ + donations en nature

 Financement

Logo MAE
  • Financement : Ministère des Affaires Etrangères (centre de Crise)
  • Partenaire : Країна вільних людей, ou Country of Free People (CFP) Країна вільних людей, ou Country of Free People (CFP)
  • Bénéficiaires directs : 9 800 personnes

Les différentes évaluations menées par TGH ont mis en évidence les difficultés qu'ont les personnes ciblées à subvenir à leur besoins multiples, et en particulier aux besoins alimentaires. Sur la base de ce constat, documenté par la mesure des principaux indicateurs standards de sécurité alimentaire et économique, TGH a construit sa première action en Ukraine, dans le but d'améliorer les conditions de vie des populations de l'oblast de Donetsk résidant dans les zones rurales de la ligne de front.

Parcelles maraîchères au pied d'immeubles endommagés-Uglegorsk

Parcelles maraîchères au pied d'immeubles endommagés-Uglegorsk
Photo : Ivan Deret / TGH ©

Enquête auprès d'un commerce rural

Enquête auprès d'un commerce rural
Photo : Ivan Deret / TGH ©

Cette action fournira une aide alimentaire aux plus vulnérables des personnes résidant dans les zones rurales voisines de la ligne de front, en particulier celles qui ne bénéficient pas d'assistance, bien qu'éligibles au regard des critères définis par les acteurs du secteur.

L'aide alimentaire en nature est la modalité la plus couramment utilisée depuis le début de la réponse humanitaire dans la région ciblée, mais elle a toutefois ses limites. Elle est onéreuse, car elle exige une organisation logistique importante au regard des volumes en jeu, et elle ne permet pas au bénéficiaire de choisir lui-même les biens consommés. Par ailleurs, elle ne stimule pas le tissu économique local par l'injection de liquidités. L'option choisie est donc de mettre en place des transferts monétaires, qui constituent une modalité flexible, offrant un choix plus large au bénéficiaire puisqu'elle lui permet d'accéder à différents biens ou services de consommation.

L'enquête de marché réalisée en janvier 2016 confirme que la fourniture de coupons alimentaires est une option possible et pertinente, qui permettra d'atteindre l'objectif d'amélioration de la situation alimentaire des personnes les plus vulnérables, tout en contribuant à dynamiser le commerce local. Les dépenses alimentaires couvertes par ces coupons rendront disponibles une partie des revenus habituellement consacrés à la nourriture au bénéfice d'autres postes budgétaires, apportant ainsi une réponse aux autres besoins exprimés, qui seront également couverts par des coupons monétaires, à échanger contre des liquidités auprès d'opérateurs identifiés.

Des kits potagers seront fournis en complément des transferts monétaires. Le soutien à la culture maraîchère, couramment pratiquée, est en effet très pertinent puisque - outre l'impact évident sur la disponibilité alimentaire - il contribuera à soutenir les revenus des ménages.

L'action sera menée en partenariat étroit avec l'organisation Ukrainienne Країна вільних людей « Country of Free People », très active dans l'assistance aux populations affectées par le conflit en cours, et avec laquelle TGH a mené ses dernières évaluations des besoins.

Dernière mise à jour le 7 juin 2018