Logo Triangle génération humanitaire

FAIRE
UN DON

 

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Aide alimentaire pour les populations déplacées

DOMAINE D'EXPERTISE

Sécurité alimentaire et moyens d'existence

Sécurité alimentaire et moyens d'existence

FINANCEMENT

Logo AFD

Agence Française de Développement

BENEFICIAIRES

220 000
personnes

Du 15/04/2017 au 15/04/2019

24
mois

BUDGET GLOBAL

360 000
euros

Marquée par un contexte sécuritaire volatile caractérisé par de nombreux accrochages entre groupes armés, la préfecture de la Ouaka a été fortement touchée par la crise humanitaire, politique et économique que traverse le pays depuis fin 2012. De nouveaux pics de violence en novembre 2016 puis en février et mars 2017 ont occasionné de nombreux déplacements de population. Sur le plan de la sécurité alimentaire, la région est classée en situation de crise, à cause de graves insuffisances en termes d'accès à l'alimentation et d'un épuisement irréversible des avoirs relatifs aux moyens d'existence. Forte de son expérience dans la région dans le domaine de la sécurité alimentaire, voici les différentes activités mises en œuvre dans le cadre de ce projet :

Formation des groupements maraichers

Formation des groupements maraichers - Décembre 2016

DOTATION DES MENAGES BENEFICIAIRES EN INTRANTS AGRICOLES
Les semences distribuées proviennent soit de la FAO soit d'un achat local. En effet, TGH s'était rendu compte en 2016 que des producteurs de semences des axes Grimari et Ouabe souffraient du manque d'accès au marché (pour raisons d'insécurité et de manque de transport), alors que dans la région se trouvent des producteurs en manque de semences. Afin d'accompagner les ménages vulnérables vers plus d'autonomie, des semences vivrières et des outils agricoles sont distribués (houes). Au total, l'appui ciblera 6000 ménages résidents et retournés vulnérables.


SOUTIEN AU MARAICHAGE
TGH soutient 61 groupements maraîchers et 300 ménages individuels pour leur permettre de générer un revenu par la vente ou la transformation d'une partie de leur récolte. Un appui en semences et petits outils permettra cela. Un suivi régulier sera fait jusqu'à la récolte afin de les accompagner pour la mise sur le marché de leurs produits, pour l'utilisation du revenu engendré et pour préparer les nouvelles saisons maraîchères.


RENFORCEMENT DES CAPACITES DES MENAGES ET GROUPEMENTS BENEFICIAIRES
Des formations destinées à améliorer les pratiques de production et les rendements sont dispensées avec le soutien de l'ACDA. La mise en place d'un réseau de paysans relais formés à travers des champs écoles pour renforcer les dynamiques locales et les compétences techniques des agriculteurs à partir des transmissions de compétences vient compléter ce dispositif de renforcement de capacités. Entre autres, les formations portent sur les itinéraires techniques et les bonnes pratiques agro-écologiques. A Bambari, il est prévu que 100 relais agricoles soient mis en place avant la fin du projet.

Suivi du prix et provenance des semences

Suivi du prix et provenance des semences - Décembre 2016

DOTATION DE MATERIEL POUR FACILITER LE TRANSPORT DES PRODUITS A VENDRE SUR LES MARCHES
A Bambari, 40 groupements de femmes bénéficient d'équipements pour transporter et valoriser leurs productions. Ainsi, des poussepousses, fabriqués par des artisans locaux, et des kits contenant des moulins à manioc, des machines à pâtes d'arachide, des décortiqueuses à arachide et de petites cuvettes sont distribués à ces groupements.


MISE EN PLACE ET RENFORCEMENT D'AGR AUPRES DES APE ET DE 800 MENAGES
Le travail de soutien aux APE initié lors d'un précédent projet est poursuivi et renforcé. TGH propose de doter 22 APE d'un kit d'outils et de semences. Des jardins potagers d'une superficie de 500 m² sont mis à la disposition de chaque APE. Les productions seront destinées au marché local en vue d'une amélioration de revenu mais aussi aux foyers afin de contribuer à la diversité du régime alimentaire. Par ailleurs, une distribution de 100 poulets sera organisée au profit des APE. TGH et l'ANDE mettront en place des formations techniques sur la conduite de l'élevage de ces poules. De plus, 800 ménages individuels bénéficient d'un soutien au lancement des AGR par le financement des équipements et des investissements de départ.


SOUTIEN AU PETIT ELEVAGE ET A LA SANTE ANIMALE
30 groupements féminins seront dotés en kits d'élevage composés chacun de 10 petits ruminants et des compléments alimentaires. Des formations d'agents auxiliaires vétérinaires seront organisées par TGH en partenariat avec l'ANDE en amont de l'organisation de campagnes de vaccination. Pour étendre l'accès aux services vétérinaires de la population de la Ouaka, 4 centres vétérinaires ont été ouverts.