Menu outils Menu outils Recherche interne au site English version
Recherche interne au site English version
Rechercher dans le site           
Lancer la recherche

Résultat de la rechercheRefermer la recherche interne

Nos Actions

Indonésie

Le 26 décembre 2004, à 7h58 (heure locale), l'institut géologique américain (USGS) détecte dans l'océan Indien un séisme d'une magnitude exceptionnelle, 9 sur l'échelle de Richter. Son épicentre se situe au large de l'île de Sumatra, plus exactement à 250 km au sud/sud-est de la ville de Banda Aceh, à une profondeur de 10 km.

Bilan de la catastrophe qui a touché l'Asie du Sud après le séisme et le raz-de-marée qui l'a suivi dans l'océan Indien : plus de 230.000 morts. Onze pays ont été touchés et tout particulièrement la province indonésienne d'Aceh à Sumatra, toute proche de l'épicentre du séisme qui a généré les raz-de-marée.

 

Programmes réalisés

Soutien à l'association indonésienne « Yayasan Pijar Harapan Lhoong » et développement du Centre de Ressources Communautaires du Sous-District de Lhoong - Province d'Aceh – Sumatra

Le Tsunami a rasé 24 des 28 villages du sous-district de Lhoong. Cette province et particulièrement les régions rurales comme Lhoong étaient déjà très affaiblis par le conflit entre les indépendantistes et le gouvernement indonésien qui a fait rage pendant 29 ans (les accords de paix ont été signés en 2005).

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire Psycho-Social

 Chiffres clés

 Durée : 12 mois 03/2008 - 04/2009
 Budget global : 80 K€

 Financement

Logo FDF
  • Financement : Fondation de France

En réponse au désastre du Tsunami, et grâce au soutien de la Fondation de France et de l'Ambassade de France à Jakarta, l'association TGH a mis en oeuvre deux programmes psychosociaux dans le sous-district de Lhoong, de février 2005 à juillet 2007. Le sous district de Lhoong se situe au sud de la région d'Aceh Besar, sur la côte ouest de l'île de Sumatra en Indonésie.

L'objectif principal de ces deux programmes visait à aider les personnes à se reconstruire en recréant un lien social dévasté et bouleversé brutalement par le tsunami d'une part et profondément érodé par 30 années de conflit d'autre part.

Lors de ces deux programmes psychosociaux, l'accent a été mis sur la passation du savoir aux communautés locales puis sur la passation de la gestion des activités en elles-mêmes, qui s'est opérée avec la création de la coopérative de micro finance BQBNL et de la l'ONG locale la Yayasan Pijar Harapan Lhoong (YPHL). Actuellement, les deux organisations sont toujours actives et suivies de façon informelle par l'équipe de TGH.

La Yayasan Pijar Harapan Lhoong a poursuivi ses activités après le départ de TGH en juillet 2007 grâce notamment au soutien financier de Caritas Allemagne jusqu'en décembre 2007. Après une courte interruption, la Yayasan Pijar Harapan Lhoong peut continuer ses activités grâce au soutien renouvelé de la Fondation de France et TGH, ainsi que grâce à Caritas Allemagne.

Soutenir la Yayasan PHL permet d'améliorer le développement du niveau d'éducation et des liens de solidarité locaux. D'autre part, cela donnera les moyens à la Yayasan d'installer durablement ses activités en se rapprochant des standards du Ministère de l'Education et de pouvoir en obtenir des financements en tant que Centre d'Apprentissage Communautaire et d'autres Ministères le cas échéant.

La population bénéficiaire de ce programme vit sur l'ensemble du territoire de Lhoong, et représente 8 605 habitants environ.

Objectif général
Contribuer au développement du niveau socio-éducatif de la population du sous-district de Lhoong

Objectifs spécifiques

  • Soutenir le développement et la diffusion des savoir-faire locaux
  • Soutenir le développement social, mental et culturel des enfants
  • Soutenir le développement durable de la société civile sur le sous-district

Activités mises en œuvre

  • Centre d'apprentissage (PKBM) :
    • Education formelle : alphabétisation et soutien scolaire
    • Formations professionnelles non formelles : formations pratiques non formelles pour adolescents et adultes (couture, broderie, informatique, autres…).
  • Centre pour enfants :
    • Activités éducatives pour les enfants : informatique, lecture/écriture, artisanat, photos, radio, journal, Indonésien
    • Activités culturelles : danses traditionnelles et musique traditionnelle
    • Activités bibliothèque : lecture, conte, théâtre, cinéma éducatif…
  • Radio communautaire :
    • Soutien aux activités de l'association de radio communautaire
  • Soutien au management de la Yayasan PHL
    • Un ou plusieurs experts indonésiens suivront l'activité de la Yayasan PHL en tant que consultant/conseil pour l'équipe afin de la soutenir dans sa professionnalisation

Programme intégré de relance économique et sociale pour trois villages de Pulau Breueh - Sous-district de Pulau Aceh – Province d'Aceh Besar - Sumatra

L'objectif général est de renforcer la situation économique et sociale de la baie de Meulingge afin de permettre aux bénéficiaires de retrouver leur capacité à subvenir à leurs besoins en réhabilitant toutes les activités économiques qui ont été affectées par le tsunami.

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire Wash Génie-Civil

 Chiffres clés

 Durée : 16 mois 08/2007 - 04/2009
 Budget global : 2 103 K$

 Financement

 Croix rouge américaine

  • Financement : Croix rouge américaine

Objectifs spécifiques du projet :

  • Aider les communautés à redevenir auto suffisantes en terme de sécurité alimentaire et permettre que les bénéfices des activités économiques soient réinjectés dans l'économie locale,
  • Donner aux communautés l'accès aux marchés extérieurs en facilitant les échanges commerciaux entre les villages ciblés et la région de Banda Ath,

Renforcer la place des femmes au sein des communautés en les repositionnant dans la structure économique locale.

Activités principales

L'action proposée est un programme intégré qui inclut différents domaines d'activités.
Les activités mises en œuvre seront les suivantes :

  • nettoyage, protection et réhabilitation des rizières,
  • relance de la culture de riz par la fourniture de semences, outils et engrais,
  • réhabilitation du systèmes d'adduction en eau détruit par le tsunami,
  • extension et achèvement du système d'adduction d'eau,
  • dons d'animaux (incluant suivi vétérinaire) destinés à l'élevage,
  • construction d'enclos pour les animaux,
  • construction de points d'eau pour les animaux,
  • construction de bateaux de pêche adaptés et fourniture de matériel de pêche et d'équipements de sécurité,
  • construction d'infrastructures de pêche adaptées aux besoins des communautés et fourniture d'équipement permettant de conserver les produits destinés à la vente,
  • construction de bateau destiné aux transports de passagers et de marchandises,
  • construction d'infrastructures côtières.

Ce panel d'activités répond à tous les secteurs économiques qui existaient dans ces villages avant le tsunami. Afin d'assurer le succès et la pérennité de l'action, les activités choisies sont inclues dans le domaine de compétences des bénéficiaires, qui ont seulement besoin de retrouver les moyens de les mettre en œuvre.

Comme TGH le fait toujours, ces activités seront mises en œuvre en étroite collaboration avec les communautés bénéficiaires.

De 2005 à 2007 la Fondation de France a financé ou cofinancé plusieurs de nos programmes en Indonésie :

Création d'un centre de ressources communautaires et de soutien à la micro finance dans le sous district de Lhoong, relance des activités économiques liées à la pêche dans le district d'Aceh Besar et sur les îles Aceh et distribution de matériel de pêche, pour les communautés des villages côtiers des districts d' Aceh Besar et Aceh Jaya.

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire Psycho-Social

 Chiffres clés

 Durée : 2005 - 2007

 Financement

Logo FDF
  • Financement : Fondation de France

Le tsunami du 26 décembre 2004, aussi exceptionnel qu'il soit, n'est qu'un épisode malheureux de la longue histoire des tragédies humaines liées aux soubresauts de la terre. Cette catastrophe aux effets dévastateurs a enclenché un mouvement de solidarité et une opération humanitaire d'une rare ampleur, avec ses défauts de coordination et d'aide parfois mal ciblée, mais dans l'ensemble, l'effort de reconstruction est remarquable dans une région auparavant fermée pour « raison politique ».

Les habitants d'Aceh peuvent se consoler en se disant qu'une chance s'ouvre à la nouvelle « génération tsunami ». En effet, l'ampleur du désastre naturel a amené à la table des négociations le gouvernement indonésien et le mouvement pour l'Indépendance d'Aceh (GAM) opposés depuis près de trente ans, et permis la signature, le 15 août 2005 à Helsinki, d'un accord de paix. Dans quelques années, si l'effort se poursuit, le niveau de vie des populations d'Aceh pourrait être supérieur à celui d'avant le tsunami.

S'il y a eu ici autant de victimes lors du tsunami du 26 décembre 2004, c'est bien sûr à cause de la situation géographique particulière de la province d'Aceh (Banda Aceh est à cheval sur deux plaques tectoniques : la plaque Birmane et la plaque Indienne), mais aussi parce que la population locale est une population de pêcheurs qui habite une frange littorale étroite, adossée à des montagnes abruptes et boisées.

Après la phase d'urgence médicale et alimentaire, finalement très courte et plutôt bien gérée, une longue phase de reconstruction s'est mise en marche : maisons, infrastructures, services médicaux et sociaux, relance économique...

Si le 1er objectif a été de revenir à la situation ante-tsunami, beaucoup d'acteurs ont apporté leur expertise pour améliorer les standards, comme par exemple, inclure des critères anti-sismiques dans la construction des maisons.

TGH, présent en Aceh depuis février 2005, a aidé à la relance économique (construction de bateaux, relance des coopératives de pêcheurs, micro finance…) et a travaillé, par le biais d'un programme psychosocial, à la « reconstruction » des communautés touchées par le tsunami.

TGH maintient sa présence jusqu'en 2008, en élargissant son terrain d'action et en consolidant les acquis, notamment en passant le relais à des associations locales (micro finances, actions communautaires...).

Développement du centre de ressources communautaires et soutien à la micro finance dans le sous district de Lhoong

Ce programme est le prolongement du précédent (SOUTIEN PSYCHOSOCIAL AUX VICTIMES DU TSUNAMI PAR L'ACCES A LA FORMATION PROFESSIONNELLE).

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Psycho-Social

 Chiffres clés

 Durée : 12 mois 06/2006 - 05/2007
 Budget global : 300 K€

 Financement

Logo FDF
  • Financement : Fondation de France

Peu à peu l'organisation sociale des villages et des familles se remet en place, la phase d'urgence à proprement parler (besoins primaires et de sécurité) est terminée. La priorité est maintenant de donner aux personnes leurs propres moyens de reconstruction par l'intermédiaire d'une activité lucrative.

Cet accompagnement passe par une mobilisation des personnes autour du projet de centre de ressources communautaires. Ce dernier regroupe les activités pour les enfants, des ateliers de formation professionnelle et un soutien au développement des initiatives économiques (micro finance).

La création d'une institution de micro finance traditionnelle a pour objectif d'encourager les dynamiques sociales et économiques du sous district de Lhoong :

  • favoriser la re-monétarisation des habitants du sous district,
  • renforcer les activités de formation professionnelle et d'animation auprès des jeunes.

Relance des activités économiques liées à la pêche dans le district de Aceh Jaya

La reconstruction d'infrastructures traditionnelles et la restauration de coopératives de pêche font partie intégrante des objectifs de TGH en Indonésie depuis 2005.

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire

 Chiffres clés

 Bénéficiaires : 4.360 personnes
 Durée : 15 mois 04/2006 - 06/2007
 Budget global : 904 K€

 Financement

Commision Europeenne
  • Financement : ECHO

Le savoir-faire des artisans et la qualité des bateaux construits au cours des précédents programmes ont conduit au renouvellement de ces activités dans un autre zone de la Province d'Aceh.

Localisation

Indonésie - île de Sumatra - Province d'Aceh - Côte Ouest - District d'Aceh Jaya - sous districts de Setia Bakti et Sampoinet

Le district d'Aceh Jaya est l'une des zones qui ont été le plus touchées par le Tsunami. Sur les 98 796 habitants, seuls 81 999 sont toujours en vie, ce qui signifie que 17% de la population totale est décédée dans cette catastrophe. Les chiffres pour les villages côtiers sont plus élevés et atteignent parfois 80% de la population qui a été emportée.
80% des infrastructures de pêche et des bateaux et équipements de pêche ont été totalement détruits.
Les côtes ont été transformées et certains des villages côtiers ont partiellement disparu.

Les zones visées par le projet sont les sous districts de Setia Bakti (population actuelle 3 658 habitants contre 6 290 avant le tsunami) et de Sampoinet (population actuelle 10 776 habitants contre 15 103 avant le tsunami). Localisés dans le centre du district d'Aceh Jaya, ces deux zones étaient les plus inaccessibles et donc les plus dans le besoin.

L'objectif général est de relancer l'activité de six coopératives de pêche dans les sous districts de Setia Bakti et Sampoinet (district d'Aceh Jaya).

  • Construction de 158 bateaux traditionnels (76 bateaux teptep moteur in board et 82 bateaux tempel moteur hors-bord).
  • Amélioration des conditions de vie des pêcheurs, des constructeurs de bateaux et de leurs familles.
  • Reconstruction de 6 infrastructures de pêche : salle de réunion, entrepôt et marché au poisson, bureau de la coopérative, jetée et sanitaires.
  • Distribution d'équipements de pêche à ces communautés.
  • Relance des coopératives : mise en place d'un mode de fonctionnement choisi par les pêcheurs et suivi technique.

Ce projet bénéficiera à 4.360 personnes,

  • 809 pêcheurs et leurs familles
  • 15 constructeurs de bateaux, 15 assistants, 15 apprentis constructeurs, et leurs familles
  • 18 employés des coopératives de pêche et leurs familles

Au-delà de ces bénéficiaires directs, le projet bénéficie à la population globale des zones visées soit 14 434 personnes qui bénéficieront de la relance de l'activité économique et de la sécurité alimentaire apportée.

Relance des activités économiques liées à la pêche sur les îles de Pulau Aceh

Objectif :
permettre la reprise des activités liées à la pêche sur les îles et favoriser ainsi le retour des populations insulaires déplacées (suite au tsunami).

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire

 Chiffres clés

 Durée : 12 mois 06/2006 - 06/2007
 Budget global : 200 K€ + 12 K$

 Financement

Logo FDF Logo FAO
  • Financement : Fondation de France
    FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture)
    Ambassade de France en Indonésie

Soutien psychosocial aux victimes du tsunami par l'accès à la formation professionnelle

Ce projet est directement lié à notre première action de soutien à la communauté locale pour la prise en charge des enfants victimes du Tsunami.

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Psycho-Social

 Chiffres clés

 Durée : 12 mois 05/2005 - 04/2006
 Budget global : 87 K€

 Financement

 Ambassade de France à Jakarta

  • Financement : Ambassade de France à Jakarta

En effet, les activités communautaires initiées par les adultes ont fait naître des demandes de renforcement de compétences dans différents domaines : couture, menuiserie, électricité, cuisine…

Grâce au soutien de l'ambassade de France à Jakarta et au partenariat avec le ministère de la formation non formelle Indonésien, nous mettons en place des unités de formation professionnelle dans le sous district de Lhoong.

Cela permettra aux personnes bénéficiaires de ces formations de retrouver une activité professionnelle et donc économique plus rapidement

Aide et soutien à la communauté locale pour la prise en charge des enfants victimes du Tsunami

Ce programme se déroule dans le sous district le Lhoong, à 35 km au sud de Bandah Aceh, où 24 des 28 villages ont été détruits le 26 décembre 2004.

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Psycho-Social

 Chiffres clés

 Durée : 16 mois 02/2005 - 05/2006
 Budget global : 286 K€

 Financement

Logo FDF Logo RegionRhoneAlpes
  • Financement : Fondation de France, Région Rhône-Alpes, Collecte de dons privés, Aude Solidarité

Nous travaillons avec la communauté locale sur deux axes principaux :

  • le soutien aux enfants par l'intermédiaire d'activités extrascolaires (expression, jeux…),
  • la mobilisation des adultes autour de projets communautaires.

Les animateurs, en formation continue, proposent des activités aux jeunes de 5 à 15 ans avant et après leur journée d'école. Les adultes se sont regroupés autour de 4 types d'activités communautaires :

  • une pâtisserie,
  • un atelier de couture,
  • un atelier menuiserie,
  • le débroussaillage des terrains pour permettre aux populations déplacées de regagner le plus rapidement possible leurs lieux de vie.

Ces personnes sont maintenant actives et participent à la reconstruction, au sens large du terme, de leur communauté.

Relance des activités économiques liées à la pêche dans le district d'Aceh Besar

Cette action permet non seulement la construction de 36 bateaux pour la coopérative de pêcheurs de Lampuuk, mais aussi la mise en place d'une chaîne de froid pour chaque coopérative. Ainsi, la conservation du poisson et la filière vente/distribution seront renforcées.

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire

 Chiffres clés

 Durée : 12 mois 04/2005 - 04/2006
 Budget global : 265 K€

 Financement

 Ambassade de France à Jakarta

Relance des activités économiques liées à la pêche dans le district d'Aceh Besar

Ce programme financé par le Service d'Aide Humanitaire de la Commission Européenne prévoit la construction de 50 bateaux ainsi que la relance de la coopérative des pêcheurs de Lhok Nga : reconstruction du bâtiment, réhabilitation des berges du chenal menant au port, aide à la gestion et à l'organisation...

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire

 Chiffres clés

 Durée : 12 mois + 3 mois
 02/2005 - 06/2006
 Budget global : 476 K€

 Financement

Commision Europeenne

Relance des activités économiques liées à la pêche dans le district d'Aceh Besar

Ce financement permet de fabriquer 45 bateaux destinés aux pêcheurs du village de Lhoong ainsi que la construction d'infrastructures portuaires.

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire

 Chiffres clés

 Durée : 14 mois 01/2005 - 03/2006
 Budget global : 237 K€

 Financement

Logo FDF Logo FAO
  • Financement : Fondation de France
    CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) Halle Tony Garnier,
    FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture)
    SIVOM Blagnac Constellation, COFACE Traid Aid

D'autre part, un fonds de solidarité, alimenté par le prélèvement d'un pourcentage du produit de la pêche sera utilisé pour relancer d'autres activités, notamment dans les domaines de l'agriculture et de l'élevage.

Projet "petite pêche" dans le district de Aceh Besar at Aceh Jaya

Distribution de matériel de pêche en rivière, bassins et bords de mer, pour les communautés des villages côtiers.

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire

 Chiffres clés

 Durée : 6 mois 01/2006 - 06/2006
 Budget global : 126 K€

 Financement

Logo FDF

Appui à la formation et réhabilitation du système électrique dans le sous district de Lhoong

Il s'agit de remplacer le matériel d'alimentation électrique et d'en assurer la maintenance par la formation professionnelle et la fourniture de kit de pièces détachées.

 Domaine d'expertise

Génie-Civil

 Chiffres clés

 Bénéficiaires : 7 695 personnes
 Durée : 5 mois 10/2005 - 03/2006
 Budget global : 7 K€

 Financement

SIGEIF
(Syndicat intercommunal pour le gaz et l'électricité en Ile de France)